Seniors – L’équipe fanion se plaît en coupe Rhône-Alpes (4-1)

Seniors – L’équipe fanion se plaît en coupe Rhône-Alpes (4-1)

Pour le premier tour de coupe Rhône-Alpes, les seniors de l’ES Talaudière ont aisément disposé de l’AS Lyon Bellecour Perrache (4-1). L’occasion pour le groupe de Mourade Kalkoul de retrouver confiance malgré une multitude d’absents.

 

Après une solide entame de championnat face à la réserve de l’AS Valence (0-0), les Stelliens ont confirmé les belles dispositions entrevues le week-end dernier. Offrant un récital offensif au public de Marcel Thinet, les coéquipiers de Jacky Cluzel ont pris leurs adversaires du jour à la gorge. Au cœur d’un début de match enlevé, Yacine Maouchi est venu cueillir à froid la formation rhodanienne. Sur un corner de Mathieu Grail, le défenseur central talaudiérois a ajusté le portier adverse d’une somptueuse tête en reculant (1-0, 3ème). Si les premières occasions restent stelliennes, il faut toute la vigilance de Madjid Boubekeur pour éviter une égalisation précoce sur une intervention approximative de l’arrière-garde locale (8ème). L’EST n’en reste pas moins dominateur et impose son style à une équipe lyonnaise trop souvent prise à revers. Sur un nouveau service de Mathieu Grail, Jean-Patrick Blanchard n’a pas été loin de doubler la mise (10ème). Quelques minutes plus tard, Azzedine Zerroug, bien lancé en profondeur, a ouvert son compteur but d’une belle frappe croisée (2-0, 22ème).

 

Contraints de contenir les offensives valentinoises, la semaine dernière, les Rouge et Blanc se sont ainsi montrés bien plus entreprenants lors de cette entrée en lice en coupe Rhône-Alpes. Profitant d’une opposition quelque peu dépassée, les hommes de Mourade Kalkoul n’ont tremblé que sur des approximations défensives. L’une d’elle a même coûté un penalty à l’arrière-garde talaudiéroise, entraînant la réduction du score rhodanienne (2-1, 33ème). Pas de quoi inquiéter Cluzel et consorts. Dès le retour des vestiaires, les Rouge et Blanc ont remis le couvert en reprenant le large. A la réception d’un corner de Mouloud Bensaadi, Younès Regrag a triplé la mise (3-1, 47ème). Pas le temps de souffler pour les visiteurs, Jean-Patrick Blanchard venant trompé une quatrième fois la défense lyonnaise d’une très belle tête croisée (4-1, 49ème). Entre les deux pensionnaires de PHR, la comparaison tourne à la leçon. Une préparation idéale avant de reprendre le championnat, le week-end prochain, par un déplacement sur la pelouse de Saint-Georges d’Espéranche (38).